Musée de laTonnellerie Bouray

 

Musée de laTonnellerie Bouray

Département 91

Musée de Bouray et son Histoire

 A LA RENCONTRE DES VIEUX MÉTIERS

55 rue Haute-91850 BOURAY-SUR-JUINE  France

tél : 07 49 10 02 33

Le tonnelier

L'histoire du tonnelier

Depuis la Gaule romaine et jusqu'au XVIII ème siècle, l'Ile de France fut le plus important vignoble du royaume. Aussi la profession de la tonnellerie était-elle prospère. Mais avec l'amélioration des transports routiers et ferroviaires, la concurrence des vins méridionaux de meilleure qualité amena le déclin rapide, puis la disparition totale du vignoble dans notre région. Tous les coteaux et les terres ingrates étaient plantés de vignes. Il en subsiste des vestiges jusqu'au début de notre siècle. Au cours de la dernière guerre, il y eut un relatif renouveau avec les plants hybrides, en raison de la pénurie de vin. La barrique inconnue de l'Antiquité, est une invention gauloise. Elle remplaça avantageusement l'amphore de terre cuite, fragile et incommode. Avec l'essor inouï du vignoble de France, le tonnelier devint un auxiliaire indispensable à la viticulture.

Dès le IXème siècle, on connaît la corporation des tonneliers et bariliers. Avec le compagnonnage, les tonneliers devinrent « enfants de Salomon » avec Nicolas pour Saint patron, en raison du saloir ou Saint Jean-Baptiste en raison du doloire qui le décapita. L'art de la tonnellerie est extrêmement difficile, demande un tour de main extraordinaire. La fabrication du tonneau est une opération très délicate, et il faut un coup d'oeil exceptionnel.

Le bois est le matériau irremplaçable pour le mûrissementdes vins et des alcools. On utilise généralement le châtaignier pour le vin et le chêne pour les alcools, parfois le hêtre. Il existe toute une gamme de fûts, de capacité plus ou moins grande.

http://www.musee-bouray.fr/liste-des-publications-de-l-association

Histoire de l'association Bouray et son Histoire

L’A.S.C.B. Association Sportive et Culturelle Bouraysienne, a été fondée en octobre 1975,  association loi de 1901, déclarée en Préfecture et agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports en novembre 1980. Pour la partie culturelle, M. Bourgeon, alors président, fait appel à M. Sineau. Dès 1972, celui-ci tenait déjà une rubrique d'histoire locale dans le journal communal. Il fut décidé de retracer l'historique du village et d'élaborer une monographie de Bouray.En 1980, la section prend la dénomination de « Bouray et son histoire ».

En 1981, la première revue annuelle paraît sous l'égide de M. Sineau aidé dans les recherches par une équipe de personnes bénévoles.Le but de notre section est de faire connaître aux jeunes des métiers en voie de disparition et de permettre aux anciens de renouer avec le passé et leurs souvenirs.Dès lors, les membres de Bouray et son histoire vont réunir et exposer des objets et des outils.

Des expositions temporaires sont organisées :

1980 : au château du Mesnil-Voysin avec le concours de l' "amitié Bouraysienne".

1981 : au Château de Chamarande sur le thème « à l'écho de nos villages, mémoire de 40 siècles ».

1984 : Restaurant Aubry (devenu café "la Calèche" puis "le Selest") : outil et métiers d'autrefois.

1988 : Exposition pour l'inauguration de la salle municipale de Bouray-sur-Juine.

 L'implantation du musée :Une exposition permanente s'impose, aidée de notre commune de Bouray-sur-Juine :En 1987, une salle de classe de l'ancienne école est mise à disposition.En 1988, la deuxième salle est ajoutée.En 1989, le musée nait : « À la rencontre des vieux métiers »En 1989, le préau est également mis à disposition.En 1991, inauguration du blason de Bouray-sur-Juine,En 1995, construction de la cinquième salle.En 1996, construction de l'auvent extérieur.En 2000, construction de la sixième salle.

Actuellement :Plus de 4 200 outils et objets anciens sont exposés, classés par corps de métiers et accompagnés de croquis et tableaux.Toutes les visites sont guidées et commentées.Le visiteur est accueilli par des guides bénévoles : de la classe du cours préparatoire au 4ème âge : écoles, clubs divers, retraités, pensionnaires de maisons médicalisées, handicapés.Comme eux, venez nous rendre visite !

 

Musée de Bouray et son Histoire | Moteur : Joomla! | Design : SiteGround | Informations

 

Musée de Bouray et son Histoire

Le musée « À LA RENCONTRE DES VIEUX MÉTIERS » de Bouray-sur-Juine vous permet de découvrir ou redécouvrir les vieux métiers artisanaux d'autrefois, parmi lesquels le sabotier, le maréchal-ferrant, le tonnelier, mais aussi d'autres métiers toujours d'actualité comme l'agriculteur, l'apiculteur.

Ouvert en 1987, le musée est géré par l'Association « Bouray et son Histoire ».

Le musée se situe dans le centre ville de Bouray-sur-Juine dans une ancienne école communale, et est composé de 7 salles sur plus de 250m² et présente plus de 4 200 objets.Le musée parcourt aussi la manière de vivre des années 1850-1950 par exemple à la maison, à l'école ou à l'épicerie. Il est uniquement animé par des bénévoles.

Histoire du village

L’esquisse historique
L'origine du nom de la commune n'est pas certaine.
Bouray, dont la forme latine serait, d'après l'Abbé Gauthier, Bosreïum, et d'après M. Cocheris, Borretum ou Borrotum, est aussi désigné dans certains actes sous le nom de Bosrü dans lequel on pourrait voir selon les uns « Etable royale » et, selon d'autres, « Habitation royale » (du celtique bou : habitation, demeure).
En 1793 apparaît le nom de Bourray. Le bulletin des lois de 1801 enleva un « r ».
La mention de la rivière la Juine a été ajoutée en 1922
.

Pour en savoir plus

https://bouraysurjuine.fr/decouvrir-bouray/patrimoine-historique/l-histoire-du-village

 

Date de dernière mise à jour : 05/01/2021