Musée de la vie d’Autrefois 77

 

Le Musée de la vie d’autrefois

Le Musée de la vie d’autrefois a ouvert ses portes au public

Dimanche 1er Octobre 2017

Retour sur un projet ambitieux et un peu fou.

Article Le Parisien par Sylvain Deleuze

CLIC SUR Le Logo ci dessous

Logo parisien

Les Ormes-sur-Voulzie : le nouveau musée vous envoie deux siècles en arrière

CLIC SUR LA PHOTO CI DESSOUS

Musee witt big

Bienvenue dans une gigantesque machine à remonter le temps. Ouvert depuis dimanche 1er Octobre 2017, à la place d’une ancienne discothèque, le Musée de la vie d’autrefois, à Ormes-sur-Voulzie, propose une véritable plongée dans la vie de nos campagnes et de nos villes, entre 1800 et 1950, au fil de 101 mises en scène.

Dès l’entrée, le visiteur est happé dans le quotidien de nos ancêtres, jusque dans les moindres détails grâce à une multitude d’objets de tous les jours, certains d’une grande rareté. « Nous avons racheté beaucoup de ces pièces dans un petit musée en Auvergne, puis nous avons complété », explique le comte Jérôme de Witt. Ce descendant de la famille de Napoléon 1er, directeur de la société d’horlogerie éponyme implantée à Genève et passionné de mécanique, était encore, à la veille de l’ouverture, des outils entre les mains à régler le moindre détail.

Une nurserie comme il en existait autrefois

Les Ormes, samedi. Une nurserie comme il en existait autrefois. LP/S.D.

Plus de 60 000 objets sont regroupés sur 3 500 m2, dont des dizaines de mannequins, pour représenter la vie quotidienne, les croyances et les multitudes de métiers comme ceux de dentellière, vannier, coiffeur, dentiste, bouchers ou autre sabotier… Le tout dans une mise en scène saisissante.

« Les objets portent la patine du temps, des mains qui les ont utilisés »

« J’ai toujours aimé les objets. Ils portent la patine du temps, des mains qui les ont utilisés tous les jours. C’est important de transmettre tout ce savoir-faire, insiste le comte, particulièrement marqué par la scène du travail à la mine. Certains amis se sont arrêtés, saisis. On n’imagine plus la dureté de certaines professions, la dureté de la vie de l’époque. »

« C’est le fruit de plus de dix ans de travail », explique Viviane de Witt, sa femme et ancienne commissaire-priseur. Cette passionnée d’objets a décidé d’implanter le musée dans son village d’enfance. « Tout est parti d’une réflexion de mon petit-fils sur la façon de vivre de nos ancêtres et sur ce savoir qui se perdait. »

À ce stade, quatre personnes travaillent au musée, géré via un fonds de donation. « On verra si cela attire du monde », croise des doigts Viviane de Witt, qui espère contribuer à faire vivre le village. Elle a d’ailleurs aussi ouvert un café-restaurant dans la continuité du musée, dénommé Chez grand-mère. « On ne servira que des plats d’autrefois, comme du coq au vin ou de la blanquette. »

À la sortie du musée, une réplique de la tour Eiffel toise le visiteur du haut de ces 18 mètres. « Elle s’allume le soir », rigole la maîtresse des lieux. Des lieux vraiment insolites à découvrir.

Musée de la vie d’autrefois, route de Frilure, Les Ormes-sur-Voulzie. Ouvert de 9 h 30 à19 heures. Dernière visite à 17 h 30, du mardi au dimanche et de février à décembre. Tarifs : adultes, 15 euros ; enfants, 10 euros (4-17 ans) ; famille (2 adultes + 2 enfants), 47 euros. Tél. 01.60.58.72.07.

Panneau parisien eiffel

Les Ormes, samedi. À la sortie du musée, une réplique de la tour Eiffel toise le visiteur du haut de ces 18 mètres. LP/S.D.

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/les-ormes-sur-voulzie-le-nouveau-musee-vous-envoie-deux-siecles-en-arriere-02-10-2017-7302684.php

***

Journal d'information Bassée-Montois

Musée de la Vie d'Autrefois (1800 - 1950)

Prenez quelques heures pour oublier le monde moderne et préparez-vous à remonter le temps à la découverte de la vie quotidienne, des obscures croyances et des métiers de la vie d’autrefois.  

De la ferme à la ville, visitez la caserne des pompiers, le lavoir des lavandières, l’antre de la sorcière, l’atelier du sabotier ou même le cabinet du dentiste à l’ancienne.  

Mus e

Musee 2

Et pour en savoir encore plus sur notre patrimoine, un de nos guides pourra enrichir votre visite avec toutes les informations et anecdotes qui font le sel de l’histoire. 

Source: http://cc-basseemontois.fr/musee-de-la-vie-d-autrefois

***

Barre vert prom haies 6

Textes et photos du site internet du musée

Préparez vous à remonter le temps à la découverte de la vie quotidienne, des obscures croyances et des métiers de la vie d’autrefois.

https://museedelaviedautrefois.com/

 

Musée de la vie d'autrefois

Chemin de Frilure (Entrée du Parking le long du cimetière)
77134 LES ORMES SUR VOULZIE 77134 Les Ormes sur Voulzie
+33 1 60 58 72 07.

Pièce à vivre

Musee 11

Apprenez et imaginez au travers les 101 scènes la vie de nos arrière-grands-parents reconstituées en taille réelle sur 3500 m2.

Le berger

Musee 10

Découvrez une collection unique en France de plus de 60 000 pièces:outils, objets, véhicules.

LES POMPIERS

Quand la cloche de l'église du village sonnait le tocsin tous les hommes valides cessaient immédiatement leurs occupations et couraient au feu.Ces hommes combattaient le feu avec des seaux en cuir.Les pompiers eux revêtaient des vêtements très épais et on les mouillait si possible dans la fontaine du village avant d'aller au feu. Les pompiers de cette époque ne sautent pas dans le camion, ils doivent chercher les chevaux à l’écurie, les atteler et aller pomper l’eau.Texte de la page Facebook

Musee de la vie autrefois

Le tonnelier

Musee 8

Le charron

Musee 7

La chapelièreMusee 6

Le boulanger

Musee 4

Histoire du  vélo

Musee 5

La pièce corse a Sala

Musee 3

Le berger

Musee 10

***

Le bar d'autrefois

Le bar d autrefois

Le mécanicien

Musee witt big

Une visite qui vous fera revivre les coutumes entre 1800 et 1950 à la campagne, au bourg

La Tour Eiffel

Cette Tour Eiffel rivetée comme la vraie a été fabriquée par Jean-Paul Caudoux un personnage extraordinaire qui vit dans les Pyrénées Atlantiques. Il a commencé sa vie comme maréchal-ferrant, forgeron en province, puis il est devenu chaudronnier, tôlier formeur et restaurait les voitures anciennes.Pour Jean-Paul Caudoux cette Tour Eiffel est son chef d'oeuvre !

Il a fallu la scier en trois morceaux pour la transporter par un transport spécial depuis la Corrèze. Puis la décaper et la repeindre en bronze comme la vraie et la remonter grâce à un bras de grue.Venez l'admirer lors d'une visite au musée de la Vie d'Autrefois du Mardi au Dimanche de 9h30 à 19h00.Elle est également éclairée les vendredi soir et samedi soir, vous pouvez ainsi dîner devant.Texte de la page Facebook

Facebook

Jean paul caudoux

La salle du restaurant avec vue sur la Tour Eiffel

Tour eiffel

Lire l'historique de ce musée à la page suivante

cube-g.gif

Une réplique de la Tour Eiffel en vente à 30.000 euros sur internet

Publié le 25/11/2008 à 18:39, Mis à jour le 25/11/2008 à 18:46

Insolite

Eiffel jean paul caudoux esp

Photo

Une réplique de la Tour Eiffel, près de vingt fois plus petite que la vraie et installée sur la commune d'Ayen (Corrèze), vient d'être mise en vente sur internet pour 30.000 euros, a-t-on appris mardi auprès de son propriétaire, Jean-Paul Caudoux.

La reproduction, qui s'élève à 17,20 mètres de haut et pèse environ six tonnes, a été construite par cet ancien forgeron-chaudronnier en 1989, à l'occasion du centième anniversaire de sa grande soeur.

"Je l'ai construite à partir des vrais plans, cela m'a occupé toutes mes nuits pendant un an", a expliqué à l'AFP, Jean-Paul Caudoux, 62 ans.

Contraint, pour des problèmes personnels, de mettre en vente son édifice "18,960 fois plus petit que le vrai", il reconnaît que le transport de sa réplique ne sera pas facile.

Le futur acquéreur devra "soit la couper en trois pour la transporter sur un semi-remorque" soit l'hélitreuiller.

https://www.ladepeche.fr/article/2008/11/25/498384-replique-tour-eiffel-vente-30-000-euros-internet.html

cube-g.gif

La tour Eiffel est à vendre

Île-de-France & Oise- Paris 25 novembre 2008

Logo parisien

Eiffel jean paul caudoux depeche


Elle mesure 17,40 m, pèse 6 tonnes et « elle est 18,960 fois plus petite que la vraie », précise Jean-Paul Caudoux. Ce passionné et très gros travailleur a construit chez lui, à Ayen, en Corrèze, une reproduction, en fer, de la tour Eiffel. « Après ma journée de travail, je construisais ma tour. Au marteau, avec ma femme ! J'y ai passé une année entière, durant mes nuits. » Aujourd'hui, il vend sa tour eiffel, mais à contrecoeur, pour 30 000 €. «Mon épouse est malade, je suis à la retraite », explique-t-il. Le potentiel acquéreur devra, pour transporter la tour, la couper en trois. « Un semi-remorque devrait suffire ! »

http://www.leparisien.fr/paris-75/aujourd-hui-dans-paris-25-11-2008-321691.php

cube-g.gif

Francês vende réplica da Torre Eiffel

Imitação foi construída por ele próprio em Ayen.
Agora, ele quer R$ 90,7 mil pela torre falsa.

25/11/08 - 17h46 - Atualizado em 25/11/08 - 17h56

O veterano ferreiro francês Jean-Paul Caudoux mostra nesta terça-feira (25) a réplica da Torre Eiffel que ele próprio construiu na cidade francesa de Ayen, em 1989, como uma homenagem ao centenário de sua 'irmã mais velha'. Caudoux acabou de colocar a réplica de 17,2 metros e seis toneladas à venda por 30 mil euros (cerca de R$ 90,7 mil). A torre original tem 324 metros de altura, contando com as antenas. (Foto: AFP)

 

http://g1.globo.com/Noticias/Mundo/0,,MUL875505-5602,00-FRANCES+VENDE+REPLICA+DA+TORRE+EIFFEL.html

 

Page publiée le 26 Mars 2018

 

 

Date de dernière mise à jour : 21/08/2020