Musée du Lavage et du Repassage Verneuil 03

 

Musée du Lavage et du Repassage Verneuil

Département Allier 03

Bourbonnais

S’il y a un instrument ménager qui a été utilisé dans chaque famille, et à toutes les époques, c’est bien le fer à repasser.

Modeste témoin de l’évolution des techniques et d’un certain mode de vie à travers les siècles, cet ustensile que les collectionneurs PRESSOPHILES ou SIDEROPHILES préfèrent appeler « repassoir » puisque sa fonction est de repasser, n’a pas toujours été connu sous les formes actuelles et en fait n’a été réalisé dans du fer que pendant une certaine période.

En effet, contrairement à ce qu’on peut croire, les « repassoirs » ne sont pas obligatoirement des objets plats avec une poignée pour les tenir.

Lorsque les hommes ont commencés à  fabriquer des vêtements de peau cousus avec des tendons enfilés dans des aiguilles d'os, ils ont appris à rabattre les coutures pour ne pas blesser la peau en utilisant un caillou comme support et un os de mammouth soigneusement poli que l'on peut considérer comme une forme primitive du lissoir. (130 000 et 70 000 avant J.C.)

Par la suite, ont également été utilisés des mâchoires de porcs, de bœufs, des dents et des défenses de sangliers et même certaines formes de coquillages.

Au Musée de Haugesund  (Norvège) et au Musée du Folklore d'Oslo sont conservées des mâchoires datant de 700 à 1 000 après J.C. C'était des Slikjekjake pour lisser le linge et polir. Le verbe Slikje définit le polissage dans l'Ancienne Norvège et en Islande. Slikjitonna est la dent à lisser. Cela représente les témoins d'une culture à laquelle appartiennent ces types d'instruments de lissage à froid.

Des tombes de Vikings ou de Parisiens du IXe ou du Xe siècle ont livré des lissoirs en verre de type obsidien, en forme de boules. On en a découverts en Norvège, en Suède, au Danemark, en Tchécoslovaquie, en Allemagne et en Hollande, et même un, fut retrouvé sous l'eau à l'endroit maintenant recouvert de Port Royal, Jamacia.

Dans l'Encyclopédie Diderot et d'Alembert (1762-1777) on trouve l'illustration d'une boule de verre à lisser parmi les ustensiles du maroquinier. La Nouvelle Edda, au XIIIe siècle, décrit une ménagère qui, avec une pierre à lisser "lissait le linge et amidonnait les  manches". Dans le Svenska Akademiens Ordbok, on lit brièvement qu'elles étaient désignées en 1597 comme lissoir de couture. En effet, sur certaines on peut apercevoir des petites rayures (traces d'aiguilles) car elles étaient aussi utilisées comme boules à  repriser. Le musée de Verneuil en présente deux, dont l'une ressemblant à une pierre, recouverte de calcifications, a été trouvée lors de travaux de terrassement à Amsterdam.

La planche à calandrer

Elle sert aussi à défroisser le linge à froid à l’aide d’un cylindre de bois et d’une planche généralement décorée

Planche a calendrer

photo

La planche à calandrer a d’ailleurs donné naissance à un type de machine que nous appelons calandreuse et qui est plus connue sous l’appellation de mangle dans les pays de langue Anglo-Saxonne.

Calandreuse à pierres ou mangle

Calandreuse a pierres

Scandinavie XVIIIème – XIXème.

Appelée aussi calandre à pierres, son plateau peut en recevoir plus de 100 kg. Il est manœuvré par 2 personnes.Cette mangle est fonctionnelle et en état de marche. Elle a été exposée au 7e Congrès mondial des collectionneurs d’instruments de repassage à Paris en septembre 1988. 

Assemblage par clavettes des éléments démontables (restaurés) entièrement en bois. 1,20m 0,80m 0,90m.

Nous trouvons la trace de fers à repasser que l’on pouvait chauffer tout à loisir.

Les « Pressophiles » pensent que ces fers, en ce qui concerne tout au moins l’Europe, virent le jour à la fin du 15ème siècle et au début du 16ème siècle.

Ils étaient fabriqués de façon artisanale en fer forgé dont la souche était souvent étirée pour former la poignée. (Notons que ces fers étaient chauffés à même le feu).

Superbe poignee forgee

Cette plaque, soigneusement exécutée par un artisan forgeron,
possède une superbe poignée forgée dite « en ventre d’oiseau ».

cube-g.gif

Fer à repasser avec plaque amovible

Fer a repasser 20190406 124419 texte

Photo CM 2019

Source

http://museelr.chez.com/origines.htm

Barre bleue

 Musée du Lavage et du Repassage de Verneuil-en-Bourbonnais.

Association des Amis du Musée
du Lavage et du Repassage

Les 4 vents de « Chillot »

03500 Verneuil-en-Bourbonnais
Tél. : 04 70 45 91 53

Email
eurofer@wanadoo.fr

Pour tous renseignements concernant le Musée du Lavage et du Repassage, n'hésitez pas à nous appeler de : 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h sauf Sam. et Dim.

1 bleu telephone gif

04 70 45 91 53

Un courrier :

Musée du Lavage et du Repassage, « Les quatre vents de Chillot » 03500 Verneuil-en-Bourbonnais.

    Adresser un MAIL

Email

    eurofer@wanadoo.fr

 

http://museelr.chez.com/origines.htm

 

Date de dernière mise à jour : 05/01/2021