MUSÉE DE CHARROUX ET DE SON CANTON

 

MUSÉE DE CHARROUX ET DE SON CANTON

« Musée de ville au village »

0 musee charroux  

Pourquoi un musée de ville dans un village ? Parce que Charroux fut autrefois une ville de 3500 habitants avant de voir sa population se raréfier drastiquement. Ensuite parce qu’un maire, dans les années 1960, décida de porter un coup d’arrêt à la démolition des maisons Renaissance et songea à reconstruire cette ruine afin d'en faire un musée. Le bâtiment fut ainsi sauvé et progressivement restauré. Enfin parce que, à la demande de ce maire, en 1976,  un universitaire berlinois et son épouse, poète, consacrèrent des centaines d’heures à déchiffrer les archives entreposées dans le grenier de la mairie et  découvrirent, à travers une copie plus tardive, l'existence d'une charte de franchise, dont l'original remonte à 1245, qui octroyait à la « ville » des libertés d’impôts et une certaine autonomie judiciaire.

A musee009

Ces archives témoignaient de l’histoire de Charroux et de sa richesse : une première exposition photographique fut alors consacrée, en 1982, aux cheminées dont le nombre et les dimensions prouvaient l'existence d'une « ville ». La même année, une association fut créée afin de faire vivre et progresser les collections. En effet, au fur et à mesure des travaux de restauration, dans le musée ou dans les maisons du village, des pierres sculptées, des statues, des bas-reliefs, réutilisés pour la plupart dans les bâtiments lui furent offerts et sont désormais exposés, témoignages d’une grandeur passée. Bien des habitants confièrent également les objets de la vie quotidienne, puis les outils de leurs métiers aujourd’hui disparus.

Vous pourrez parcourir deux bâtiments dont les collections vous feront voyager de la période gallo-romaine au XXème siècle. Vous y retrouverez l’histoire médiévale, celle de la Révolution dans une cité portée à la revendication de ses libertés, celle des pertes humaines de la première guerre mondiale et tous les métiers dont se souviennent les visiteurs plus âgés et qu’ils font découvrir à leurs petits-enfants.

1 839000641

Pierre pour broyer les noix

   Le musée se visite en lien direct avec le village dont il retrace l’histoire, visible dans ses rues et ses maisons. Des audio guides sont à votre disposition pour vous accompagner dans les salles et dans les ruelles. N’hésitez pas à les demander à l’office de tourisme.

C'est en 1975 que le maire de Charroux, Jean Daubanay, chargea Michaël Nerlich, professeur à l'Université Technique de Berlin, propriétaire d'une résidence secondaire dans l'agglomération,de la conception et de l'installation du futur musée qui fut inauguré avec les trois premières salles en 1982.

A musee011

La restauration du second bâtiment a été rendue possible par le transfert de la dernière moutarderie à l'ancienne de Berlin-Est à Charroux, effectué par Evelyne Sinnassamy et Michael Nerlich, en 1990/1991, avec l'aide de l'entreprise Schering pharmaceutique Berlin - Paris.

1 michael nerlich avec sa femme evelyne sinnassamy

Michael Nerlich avec son épouse Evelyne Sinnassamy

Ce transfert permit à la municipalité de Charroux d'obtenir des subventions pour l'achat et la restauration du bâtiment. Le second bâtiment du musée fut inauguré en 1995.

 

A musee013

A musee004

Clic sur la photo pour voir l'album photos du musée

3 musee charroux 2

MUSÉE DE CHARROUX ET DE SON CANTON
5 rue de la Poulaillerie
03140 CHARROUX
1 bleu telephone gif

email-2-1.gif

Accès aux musées de l'Allier

http://www.allier-auvergne-tourisme.com/musee-de-charroux-et-de-son-canton-PCUAUV000FS001PI-695-1.html

Cube g 1

claude-semoir-2005.jpg

Semoir Constructeur Montillet à Escurolles Allier

A musee010

Date de dernière mise à jour : 26/12/2020