Musée Saint –André de-Lidon

 

Musée Saint-André de-Lidon

Saint andre de lidon d129 copier

A l’origine collection personnelle de Gabriel DIEU, il devint association loi 1901 et a pris place en 1982 dans l’ancienne cantine scolaire mise à disposition par la municipalité. Il a été rénové en 2007.Ce musée recueille et met en valeur les différentes collections et vestiges qui ont marqué la commune de Saint André de Lidon

Localisation du musée de St André de Lidon

On y trouve toutes sortes d’objets, les plus anciens ayant été confectionnés et utilisés par les “saintandrons” préhistoriques, les plus récents ayant servi il y a quelques décennies dans les fermes locales. La visite du musée est l’occasion, pour les plus anciens, de retrouver l’environnement de leur jeunesse et pour les plus jeunes, d’apprécier dans quelles conditions ont vécu leurs ancêtres.

Le musée est géré par l’association “Musée d’hier et d’avant-hier”.

Epee saint andre lidon

Arme courte, à lame de fer montée sur une poignée en bronze. La poignée, anthropoïde, présente une fusée à moulure centrale unique et des branches de garde et de pommeau à extrémités bouletées. La tête humaine du pommeau, au nez prolongé en sourcils enroulés en spirales, est janiforme. La lame, à section en losange, porte des stigmates de mutilations paraissant volontaires. Sur une face, elle est sertie d'une barrette d'or losangique, et montre quatre alvéoles, ayant peut-être contenu d'autres incrustations disparues, dont la morphologie évoque les phases de la lune. Ces incrustations de motifs astraux se retrouvent sur un petit nombre d'épées à poignée pseudo-anthropoïde ou anthropoïde d'Europe Continentale (Kastel près de Mayence, Untermezing en Bavière, Mirebeau en Côte d'Or, épée du musée de la civilisation Gallo-Romaine à Lyon). Cette arme exceptionnelle appartenait certainement à un membre de l'élite sociale du temps. Deux autres épées à poignées anthropoïdes sont connues en Charente-Maritime : dans le sanctuaire de Muron et la tombe à char de Tesson.

http://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-61798-epee

 

Barre marsais

La mémoire du patrimoine local
 

Article du Mardi 13 Novembre 2007

Gabriel dieu

Gabriel Dieu

Désormais réhabilité, le local communal du bourg abritant le Musée d'hier et d'avant-hier, si cher à son fondateur Gabriel Dieu, a été inauguré samedi dernier.
Entourée en la circonstance du député Jean-Claude Beaulieu et du maire Alain Puyon, c'est non sans émotion que Marie-Hélène, la fille du regretté Gabriel, a sectionné samedi matin le ruban tricolore qui barrait la porte d'entrée avant d'endosser les habits de guide et faire découvrir aux visiteurs les innombrables témoignages du passé de Saint-André-de-Lidon, inlassablement amassés par son père.Originaire de Paris mais tombé amoureux de
la Saintonge, Gabriel Dieu était devenu un passionné d'histoire au contact de l'érudit chanoine Tonnelier, le curé de la paroisse, au siècle dernier.
Inventoriées, identifiées, ses trouvailles (pierres, objets agraires, ustensiles de la vie quotidienne?) sont maintenant joliment mises en valeur sous ce toit de quelque
85 mètres carrés
aux murs blancs, remis en état par la commune pour la somme de 47 000 euros ; une partie de la dépense a été prise en charge par l'État et le Département. Autre contribution apportée : le travail des employés communaux, justement souligné à l'heure des discours.
Le Musée d'hier et d'avant-hier à Saint-André-de-Lidon est « ouvert à la demande ».

https://www.saint-andre-de-lidon.fr/vie-associative/musee-dhier-et-davant-hier/musee-dhier-et-davant-hier/

Situé rue du Chanoine Tonnelier, il est ouvert de façon irrégulière mais on peut le visiter en prenant rendez-vous avec les numéros suivants

1 bleu telephone gif

05 46 90 09 40 – 05 46 90 09 49 ou 05 46 98 14 86

Chain

VÉLORAIL DE SAINTONGE

Rue de l'ancienne gare
17260 Saint-André-de-Lidon

Velorail04

Velorail de saintonge 01

20180826 134941 largejpg

Cozes

Velorail

Velorail lidon

Velorail m

Date de dernière mise à jour : 04/11/2020