Histoire de Claas

 

SENATOR, MERCATOR et PROTECTOR 

 Des moissonneuses-batteuses aussi imposantes qu'élégantes

 

75 ans de moissonneuses-batteuses CLAAS. Ces extraordinaires machines qui s'acquittent partout dans le monde de leur tâche avec une fiabilité et un débit incomparables ne sont pas les « nôtres », mais les « vôtres ».

Claas matador 1936

Moissonneuse Batteuse Claas Matador 1936

Claas 1953 nb

Moissonneuse Batteuse Claas 1955

L'arrivée de la SENATOR en 1967 marque le lancement d'un nouveau design des moissonneuses-batteuses CLAAS, avec des habillages de protection et des capots métalliques de grandes dimensions. Les contours de la nouvelle machine sont caractérisés par des arêtes inclinées vers l'arrière et la trémie forme une ligne continue avec l'habillage du moteur. Par ailleurs, l'inscription CLAAS est remaniée et les machines se parent de la nouvelle couleur vert CLAAS que l'on retrouve, aujourd'hui encore, sur tous les produits de l'entreprise. Outre son apparence extérieure, les performances de la SENATOR séduisent. Elle est équipée en série d'une direction hydrostatique et reçoit un entraînement Powerband, une première pour une moissonneuse-batteuse. Un an après la SENATOR, CLAAS dévoile le modèle MERCATOR, d'une puissance inférieure à celle de la SENATOR. Le modèle PROTECTOR d'entrée de gamme lancé en 1968 vient compléter la famille de moissonneuses-batteuses de gros gabarit. Cette version économique est équipée de série d'une barre de coupe fixe de 2,70 m.

Claas senator

Moissonneuse Batteuse Claas 1967

Dans le cadre de l'amélioration continue des modèles, seul le nom MERCATOR est conservé. La SENATOR devient la MERCATOR 70. Les moissonneuses-batteuses PROTECTOR sont rebaptisées MERCATOR 60 et 50.

https://www.claas.fr/entreprise/histoire/produits/moissonneuses-batteuses/senator-compact

Le 6 décembre 1969 marque le coup d'envoi du développement d'une toute nouvelle génération de moissonneuses-batteuses chez CLAAS. Dès la campagne de récolte 1970, une première série test de 100 machines du nouveau type entre en action. Elle reçoit un nom évocateur : DOMINATOR. En 1971, CLAAS lance officiellement la DOMINATOR 80 sur le segment des machines à 5 secoueurs, puis, un an plus tard, la DOMINATOR 100, une machine dotée de 6 secoueurs. Le batteur de la DOMINATOR 80 affiche une largeur de 1,32 m (1,58 m sur la DOMINATOR 100), ce qui ouvre de nouvelles perspectives en termes de débit. Dans un premier temps, la DOMINATOR 80 est entraînée par un moteur diesel 6 cylindres de 105 ch. Sa particularité : il est implanté juste derrière la plate-forme du conducteur, la trémie étant disposée un peu plus en retrait. Cette implantation permet de réduire au minimum la distance entre le moteur et le batteur, celui-ci étant le sous-ensemble nécessitant le plus de puissance. La DOMINATOR 80 est également proposée avec une transmission hydrostatique en guise d'équipement supplémentaire. À l'époque, cette technologie est nouvelle dans le domaine de la construction de moissonneuses-batteuses, le variateur à courroie trapézoïdale étant encore très répandu.

Le lancement de la DOMINATOR est accompagné d'une évolution profonde du processus de production à l'usine, lequel mise désormais sur un système modulaire. Les différents sous-ensembles et modules peuvent être exploités sur différents modèles de différentes largeurs, ce qui permet de réduire sensiblement les coûts et les stocks à la production.

Parallèlement à la mise à jour annuelle des produits, les ingénieurs procèdent, à intervalles plus longs, à des améliorations et valorisations fondamentales de l'ensemble de la gamme de modèles. Ces changements sont visualisés par la modification du dernier chiffre du numéro de modèle : la série 5 est ainsi lancée en 1975, la première machine de la série 6 fait son apparition en 1979 et la série 8 arrive sur le marché en 1982. La gamme DOMINATOR affiche une longévité incroyable. Des années durant, elle reste le leader incontesté des ventes de moissonneuses-batteuses en Europe. S'il faut y trouver une explication, celle-ci réside certainement dans la polyvalence, les performances, la fiabilité et le confort d'utilisation exceptionnels de cette machine.

Claas senator

Moissonneuse Batteuse Claas Senator 1975

https://www.claas.fr/entreprise/histoire/produits/moissonneuses-batteuses/dominator-mega

Harsewinkel vue avion

Vue d'avion de l'Usine CLAAS à Harsewinkel

Barre marsais

Claas patron dcd 1

Helmut Claas, ancien président du conseil de surveillance et du comité des actionnaires du groupe CLAAS, est décédé le 5 janvier 2021 à l’âge de 94 ans.

En 2003, il avait racheté Renault Agriculture et, par la même occasion, l’usine de tracteurs du Mans qui porte son nom.

Helmut claas

Helmut Claas au centre était à la fois exploitant agricole et grand industriel.

 PHOTO CLAAS -Le Maine Libre Publié le 06/01/2021 à 19h37

Helmut Claas est né en 1926 à Harsewinkel. Ses parents August et Paula Claas dirigeaient ensemble la petite usine de machines agricoles, qui comptait 100 employés à l’époque. Après avoir passé son baccalauréat, Helmut suit une formation d’ajusteur-mécanicien. Après avoir suivi un cursus complémentaire d‘ études agricoles à Paris, il fut chargé de la mise en place et de la gestion d’une filiale de distribution CLAAS en France.

Il est ensuite nommé directeur en 1962. En 1978, alors que l’entreprise prend la forme juridique de société en nom collectif, il assume les fonctions d’associé responsable personnellement.

Des références

C’est sous son ère que, naquit « LEXION », la moissonneuse-batteuse de conception révolutionnaire considérée aujourd’hui comme l’engin le plus puissant au monde dans sa catégorie. C’est également sous sa direction que l’ensileuse JAGUAR et le gros tracteur XERION connurent le succès qui ne s’est pas démenti depuis.

En 2003, il a réussi à franchir une étape importante pour l' avenir de l’entreprise : CLAAS prend le contrôle de la totalité des affaires des tracteurs de Renault en France dont l’usine du Mans.

En 2009, il est élevé par la République française au rang de chevalier de la Légion d’honneur, en récompense pour ses services rendus au titre de la coopération franco-allemande.

Helmut Claas était aussi un agriculteur. Il gérait une exploitation agricole dans l' Est-Anglie (East Anglia) en Grande-Bretagne, où il séjournait fréquemment avec son épouse Erika. Il aimait nouer des contacts avec les fermiers des environs et se consacrait intensément aux intérêts de l’exploitation.

Sa fille Cathrina Claas-Mühlhäuser, présidente du comité des actionnaires, conduit aujourd’hui le groupe.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-mans-72000/necrologie-l-ancien-patron-du-groupe-claas-est-decede-9f39cc34-5048-11eb-b1ca-b08b144051f1

 

En 1966 nous avons visité l’usine Claas à Harsewinkel -Le lycée agricole de Château Salins possédait un autobus car les visites étaient fréquentes en Lorraine

Il y a 550 Km  de Château Salins à Harsewinkel

Clic sur la photo

Lycee agricole chateau salins 1965

Chateau salins lycee

cube-g.gif

 

 

Date de dernière mise à jour : 13/01/2021