Les métiers d'autrefois

 

Les métiers et les outils d'autrefois

Jean- Claude Peretz regarde les objets usuels avec un intérêt d'abord esthétique. « J'ai, au départ, été attiré par l'esthétique des outils. » Mêlant l'utile à l'agréable, le photographe en phase de reconversion, devient à 42 ans, « brocanteur, d'abord et antiquaire après. La différence? C'est la même qu'il peut y avoir entre un médecin généraliste et un spécialiste. Le brocanteur est un généraliste qui vend des objets sans forcément savoir ce qu'ils sont réellement. L'antiquaire est un spécialiste qui peut expliquer le pourquoi et le comment de ce qu'il vend. » Et dans le monde des antiquaires, Jean-Claude Peretz occupe un créneau à part, l'art populaire et l'outil. « Parce que l'esthétisme de ces objets m'attirait. Et puis il y a derrière ces objets, une philosophie qui m'intéresse: la place de l'homme, le travail de l'homme. »
                                             Lire la suite sur la page Le Toupin

Lire aussi la page "SOS VIEUX OUTILS" publiée par Walter Lewino dans le Nouvel Observateur en 1978

Je remercie mes amis de St Christophe qui m'ont envoyé un power point sur les métiers d'autrefois.Merci à l'auteur du diaporama duquel j'ai extrait les photos ci-dessous.

Page publiée le 25 Juillet 2019

Colombe image002

53 duhamel s7306785 copie

****

Les photos sont réparties sur deux pages-Cliquer sur Page suivante en bas de cette page

****